Dans cette section du site :

 
     
     
 

Contact

Tél: +33 9 50 35 71 22

(Appel non surtaxé)

 
     
     
 

Nos Préoccupations

  • La Qualité :
    pour que vous ayez uniquement des conseils valables
  • La Technicité :
    pour que vous puisssiez appliquer en pratique et obtenir des résultats
  • L'Ethique :
    pour obtenir ce que vous désirez tout en enrichissant les personnes que vous croiserez

Découvrez une communauté web différente.

 
     
     
 

Accès Membres

 
     
Ethique du player : quel séducteur êtes vous ? Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail
24-11-2008 Écrit par Phenix

Quel séducteur/séductrice êtes-vous ?

On dit souvent que le pouvoir corrompt. Paul Dickson a même été jusqu'à dire qu'à pouvoir absolu, corruption absolue. C'est une erreur. L'avis de Georges Bernard Shaw est bien plus éclairé :

La puissance ne corrompt pas l'homme ; les imbéciles, cependant, s'ils entrent dans une position de puissance, corrompent le pouvoir.

Nous avons tous un pouvoir plus ou moins grand de séduire. Et cela a des conséquences, sur nous et sur les autres.

Un jour où l'autre, vous ferez du mal.

A un grand pouvoir échoit une grande responsabilité, disait Benjamin Franklin, appropriemment cité par l'oncle de Spiderman.

Il est facile de tomber dans l'ivresse du pouvoir, de se laisser dépasser par le frisson inimaginable du Game. Oui, c'est vraiment difficile à imaginer jusqu'à ce qu'on le vive.

Lorsque l'on découvre la facilité que procurent les nouvelles techniques de séduction, c'est tout un nouvel univers de possibilités qui apparaît. Qui n'a pas rêvé de ravir la plus belle femme de la soirée, de séduire toutes celles que vous déciderez... De vivre un fantasme avec un Brad Pitt ou de mettre le grappin sur un homme que toutes vos amies vous envieraient ?

Certains voient le "Game" dans le sens Chasse/Gibier du terme anglo saxon. Je trouve cette perspective un peu dérangeante, limitante, voire malsaine, même si malheureusement certains s'y arrêtent.

Du concept de Game, je préfère de loin l'aspect jeu. La séduction peut être agréable, et tous les participants peuvent y prendre plaisir... et y gagner.

Donc... Ce "jeu" vise à permettre à chacun d'entre nous de gagner une vie sentimentale et sexuelle qui lui convienne.

Faire que le jeu de la sédution soit agréable pour tous est une responsabilité que nous avons envers les autres, ne serait-ce que parce que cela nous permet d'avoir des résultats. Songez un instant à tous ces exemples que vous avez pu croiser de tentatives de séduction qui se sont avérées désagréables pour un au moins des protagonistes ! On en voit dans toutes les boîtes de nuit tous les soirs. Je pense qu'il est suffisamment évident de comprendre en quoi cela affecte les résultats...

En outre il est plus constructif pour nous comme pour les autres de veiller à ce que chacun y trouve son compte, et que notre tentative de séduction aie un bilan positif pour les personnes concernées. Le Principe de Karma fait que si l'on a recours au mensonge ou à une quelconque destruction, on imprime dans notre inconscient que l'on en a besoin, et on diminue son Estime de Soi, au passage en actant que l'on a BESOIN de cette nuisibilité pour conclure ou parvenir au résultat que l'on cherche. Et cela diminue donc la caractéristique vitale entre toutes qu'est cette Self Estime, qui détermine en cascade nos capacités et notre attractivité. Sans compter les conséquences secondaires : les femmes détectent cette destructivité plus souvent que le mythe ne veut bien le stipuler, les autres ont une mémoire et le monde est petit, etc. Bref, à retenir, qu'il est important pour nous même de respecter cette règle d'être constructif avec les autres. Oui, parce que contrairement à la légende, je n'ai croisé à ce jour AUCUN séducteur efficace qui ne respectait pas les autres. Et je ne considère pas comme un séducteur le pauvre type qui abuse des faiblesses que les autres veulent bien s'accorder, et qui ne concluent sauf rare accident qu'avec des personnes qui sont des Victimes naturellement (type les petites filles insécures à faible Self Estime ayant un problème avec leur père).

Au-delà de cette responsabilité envers les autres, la manière dont une personne va "jouer" le jeu de la séduction va avoir un impact profond lui-même, en termes d'identité et de résultats.

Car au-delà de l'impact sur l'autre, l'éthique dans le jeu de la séduction a un impact FONDAMENTAL sur le Player lui-même.

Le jeu de la séduction, le "Game" est un jeu aux règles ancestrales, souvent difficiles à déceler, et tout le monde ne le pratique pas de la même manière...

Regardons déjà qui participe à ce jeu...

Les pratiquants du Game

Il est particulièrement intéressant de regrouper les "participants" au jeu de la séduction en catégories.

Elles ne sont pas forcément exclusives. Vous pourriez bien reconnaître certains (vous ?) dans plusieurs de ces catégories.

La relation à la séduction

Pratiquants conscients ou spontanés

La première distinction se fait entre les pratiquants "spontanés", ceux qui n'ont pas conscience de l'existence d'une discipline de la séduction, et les pratiquants "conscients", qui réfléchissent voire font des recherches pour pratiquer cette discipline.

En général, les "spontanés", ont soit suffisamment de succès, soit ne réfléchissent au sujet pas pour diverses raisons, et subissent leur vie sentimentale et sexuelle. Les "conscients" par contre s'intéressent au sujet, et se font une préoccupation d'améliorer leur vie sentimentale et sexuelle.

Rappelons tout de même que personne n'est réellement innocent en matière de séduction. Les femmes ? Allons, à quoi croyez-vous que servent les décolletés, le maquillage, les milliers de tonnes de magazines féminins imprimés chaque semaine et les heures de forfait téléphonique à parler-de-lui-avec-les-copines ? Chacun a à un moment où à un autre un rôle conscient dans le processus de séduction, spécialement ceux qui crient le plus fort que non.

Les "conscients" sont plus à même de vivre mieux dans cette partie de leur vie... mais ce n'est pas toujours le cas. En général, leur prise de conscience est venue d'une souffrance, d'une réflexion. Mais tous n'ont pas le courage d'aller au bout de ce voyage en soi et vers les autres.

Les Naturels et les Artificiels

On appelle Naturel une personne qui se trouve "naturellement" douée pour séduire, par opposition aux "Artificiels" qui ne l'étaient pas et ont eu recours aux apports de la communauté de la séduction pour améliorer leur succès.

Pour ma part j'étais de longue date un Naturel avant de connaître le corpus de connaissance de la séduction et sa communauté Internet, mais un Naturel "conscient" puisque depuis l'âge de 13 ans je m'intéressais sciemment au fonctionnement de la séduction.

Abus de langage, ces pratiquants "conscients", on a tendance à les appeler les Players, terme qui désigne à la base une personne sur le marché de la séduction, indépendemment du fait qu'elle pratique sciemment ou non.

Classification des Players

J'ai croisé des centaines de players, ou du moins de prétendus players.

Trop souvent à mon goût les personnes que j'ai croisées étaient des cas pathologiques.

Au cours de ma vie j'ai évolué dans de nombreux milieux. Des bas-fonds du 93 à la gestion de clients fortunés, de la multinationale au camp d'ados, des soirées VIP Hype aux pubs miteux, des conseils de direction aux forums informatisés, de l'aumonerie aux combats à mains nues dans le 13ème... J'y ai rencontré des PDG et des junkies, des démunis et des stars, des membres de gang et des employés de bureau, des hermétistes et des politiciens, des étudiants de tous les milieux et des professionnels hallucinants. Mais de tous les milieux dans lesquels j'ai pu évoluer, le monde de la séduction française est celui qui compte malheureusement le plus grand nombre de pauvres types que j'aie jamais vu (et heureusement, pas mal de personnes méritantes, ainsi que quelques personnes des plus extraordinaires).

Retenez-bien que les catégories qui suivent ne se rencontrent pas que chez les pratiquants conscients du monde de la séduction...Les pratiquants spontanés en ont leur lot également...

Les faux joueurs

Une faune pour le moins consternante

Les médiocres détestent ceux qui ont ce qu'ils n'ont pas, qui sont ce qu'ils ne sont pas, ce qu'ils n'ont pas le courage d'être. Ils sont donc en général nuisibles par nature (ou du moins aimeraient l'être). Ce sont malheureusement ceux-ci qui occupent le plus de "volume".

Les Excuseurs

Il y a les Excuseurs. Généralement ils appartiennent à une ou plusieurs autres catégories.

Ils se dotent éventuellement de chaussures pointues et de chapeaux, se donnent des grands airs.

Mais ils ont toujours une bonne excuse pour ne pas pratiquer. Ou pour avoir planté une tentative de séduction. J'en ai entendu qui allait du "en fait elle ne me plaisait pas" à "en fait je suis mieux toute seule", en passant par des choses amusantes comme "non mais je suis pas sorti pour ça" ou "non mais j'ai une stratégie que tu ne comprends pas.". Mais aussi des "je n'ai pas besoin de ces techniques" ou du "je vais peut être me remettre avec mon ex".

Les Keyboard Jockeys

Les plus nombreux des mauvais joueurs sont les Keyboard Jockeys. Ils courent sur le clavier et vivent les aventures des autres par procuration.

Les narcissiques et les dominateurs

D'autres cherchaient désespérément à assouvir leur quête de reconnaissance (narcissiques) et/ou de domination (les pseudo alphas) en cherchant à se faire vénérer sur des forums. Certains descendant à l'occasion les autres dans cette idée tordue qu'ils avaient besoin de descendre les autres pour être en haut.

Les furieux

Certains étaient des pauvres types qui se persuadaient d'avoir une revanche à prendre sur la gent féminine plutôt que d'assumer leurs lamentables prestations en matière de séduction et de couple.

Et il ne faut surtout pas leur faire remarquer ou sinon ils vont vous menacer et vous insulter. En plus ils sont persuadés de détenir l'ultime vérité.

Appelons-les les furieux.

Les Quiches

D'autres devraient se rendre à l'évidence. Ils sont des Quiches. Mais ils ont faim. Alors ils ne reculent devant aucune bassesse, concluant avec les flles les plus bourrées ou les moins farouches, jouant sur les nombres, en général en se trouvant tout un tas d'excuses et de prétextes. On en a vu aller jusqu'à dénigrer leurs petits camarades auprès de leur copine dans l'espoir de profiter de sa faiblesse.

Les escrocs

Quelques uns avaient même en outre l'envie de gagner de l'argent en se faisant passer pour des pratiquants ayant du succès que d'autres pourraient reproduire (chose que l'on attend encore...). Certains arrivent même à se persuader qu'ils sont bons. Appelons-les les Escrocs.

On peut en arriver à des mélanges délirants entre ces catégories.

Pour moi, aucun de ces personnages n'est un Player, parce qu'ils ne jouent pas vraiment le jeu. Nous reviendrons sur le concept dans la prochaine partie de cet article.

Outre leur médiocrité morale, sociale et intellectuelle, ils ont deux points communs :

  • Ils n'évoluent pas.
  • Ils ne concluent pas.
Le salaire de la médiocrité

Je me réjouis que ces "Fake Players" aient des taux de succès marginaux, bien inférieurs proportionnellement à ceux des AFC ou des gens normaux.

C'est une juste rétribution pour leur médiocrité humaine et intellectuelle.

Pour résumer, il y a à mon sens quatre mécanismes principaux à ces résultats lamentables.

  1. La Paralysie de l'Ego, la petite histoire qu'on se raconte, nous empêche de voir la réalité, et de nous remettre en question pour faire mieux. Chez le "Fake Player" la complaisance atteint des niveaux horripilants. Cela les empêche d'évoluer, et donc d'être efficace.
  2. La Destructivité : motivés par leur Ego et leurs pulsions, ils vont systématiquement détruire autour d'eux sans aucune considération (malgré ce qu'ils racontent), entériner dans leur mode de fonctionnement le besoin d'avoir recours à des procédés destructeurs pour avoir une perspective de résultat, et descendre de facto leur Self Estime de manière systématique. C'est principalement eux qu'ils détruisent en se laissant aller à leurs pulsions.
  3. La paresse : en préférant de fausses réponses à leurs vrais problèmes, ils ne bougeront jamais assez pour évoluer.
  4. La capacité de perception féminine : les femmes sont dotées d'une capacité intuitive énorme à détecter les nazes, c'est évolutionnaire. Une femme n'a pas intérêt à mêler ses gênes à celles de "Fake Players" si elle veut que son code génétique passe à la génération suivante...

Je suppose que la gent féminine doit se trouver particulièrement soulagée : les pauvres mecs n'ont pas de résultats.

Les outsiders : les Jerks (les connards)

Quant au cas particulier des Jerks...

Eux ont une capacité d'attraction de par leur comportement, qui falsifie celui d'un partenaire désirable.

Par exemple, on a l'impression qu'ils prennent soin d'eux, en fait c'est juste que leur image compte plus que tout (tout!). On a l'impression qu'ils sont capables de s'occuper de leur bien être... en fait c'est juste qu'ils sont trop égocentriques pour s'occuper de quelqu'un d'autre. Il va se comporter comme quelqu'un d'adorable au début... question d'image. Il va toujours trouver une excuse valable aux pires comportements.

La plupart des Fake Players sont incapables d'être des Jerks potables, donc comme d'habitude ils ne touchent pas une cacahouette en tentant cette voie. Ouf.

Cependant, la gent féminine se plaint fréquemment des jerks :

  • "je tombe toujours sur des connards",
  • "je me suis encore engueulée avec mon copain",
  • "comment faire pour qu'il fasse attention à moi ?",
  • "je n'arrive pas le quitter / comment faire pour le quitter",
  • "je l'aime autant que je le déteste...",
  • et autres "comment faire pour qu'il soit de nouveau attiré par moi"...

A part leur proposer du coaching (on peut les débarrasser de la dépendance affective d'un Jerk ou d'un manipulateur narcissique en une dizaine de jours), là je ne peux que renvoyer les demoiselles à leur propre responsabilité.

Les jerks ne devraient avoir aucun succès avec vous si vous réfléchissiez un peu plus. En profitant de la leçon lorsque vous en croisez un. En réfléchissant, vous comprendrez que le Jerk n'est qu'une apparence. Qu'il n'a pas vraiment cette désirabilité. Tourner autour du pot pour être comprise par vos copines sans y chercher de solution n'a jamais résolu ce problème. !)

En tout cas personne n'a jamais réussi à s'épanouir avec un Jerk. Leur victoire ne peut être que temporaire. Et elle ne concerne que ceux qui acceptent de jouer "avec" eux, dans un jeu truqué où l'on ne peut gagner.

Ils concluent... en trichant plus ou moins volontairement, et ce n'est que temporaire.

Les perdants

Dans cette catégorie, nous regrouperons ceux qui de fait se mettent hors jeu.

Les insécures, les attardés sociaux, trop souvent les programmeurs C++...

Les hors jeu

Eux sabotent de fait leurs chances en ne participant pas, en se mettant sur la touche, ou en faisant tout un tas de choses qui les empêchent de gagner.

Eux ne vont pas au casino, ou ils mettent la pièce sans tirer le levier de la machine à sous.

Les payeurs

Il y a aussi ceux qui préfèrent les distributeurs de boissons aux machines à sous... quand tu mets une pièce, tu es sur d'avoir une canette. C'est pas du jeu, mais ce n'et pas si bête d'un point de vue mathématique, mais cela engendre tout un tas de problèmes sociologiques et ne les aide pas à évoluer. Et puis ils tendront à payer éternellement pour une satisfaction de facto limitée, très loin d'un épanouissement individuel réel.

Outre ceux qui ont recours à la prostitution, je mettrai hélas dans cette catégorie les hommes que je plains le plus.

Ceux qui servent de portefeuille et de père nourricier auprès de femmes qui au mieux finiront par ne pas avoir de scrupules.

C'est leur responsabilité, leur inconscience... mais aussi ceux qui perdent et qui souffrent le plus. Le jeu est truqué contre eux, c'est pourtant à eux d'accepter de le découvrir et de prendre leur place dans le Game.

Nous y ajouterons ces garçons qui paient des verres dans l'espoir d'y acheter une attention, de l'attention ou une chance de conclure. Trop gentils, trop pétris d'une éducation inadaptée, trop peu éveillés, ces manipulateurs inconscients ont tendance à la longue à tourner au passif-agressif. Disons poliment que leur offre, même au Cab (13€ le soft), est loin d'être mieux-disante sur le marché de ce qu'ils cherchent à acheter, et que de toute manière la mise atteint rarement le prix des faveurs de la demoiselle, on a sa fierté.

En tout cas, les perdants... Ils ne concluent pas (ou alors il s'agit d'une transaction, ou d'un effet temporaire, du à la chance... et plus dure sera la chute).

Les gens normaux : les AFC (mecs frustrés de base) et AFG (filles frustrées de base)

Ils jouent un peu. Pas trop. Ou sur les grands nombres.

Ils sont très nombreux. Pour eux, la séduction, c'est comme le loto, et ils gagnent rarement le gros lot.

Niveau résultats... c'est loin d'être ça. Ils gagnent de temps en temps.

Complaisance, manque de réflexion... ils sont la grande masse, et leur vie sentimentale dépend du HASARD. Peut être serait-ce trop de responsabilité de décider de leur destin, peut-être ne se sont-il pas posé les bonnes questions, peut-être préfèrent-ils se dire que c'est la chance qui décide, peut-être n'ont-ils pas encore assez souffert.

On trouve dans cette catégorie la quasi totalité des hommes, et la majorité des femmes.

Ils concluent sur les nombres, par chance ou avec quelques astuces, mais ne contrôlent pas leur vie sentimentale. C'est triste, mais c'est comme le poker, les amateurs se font presque systématiquement plumer ou se contentent de résultats pour le moins aléatoires.

Les véritables Players

Certains sont des "Naturels". D'eux mêmes, entre leurs prédispositions, leur apprentissage, leur tempérament, leur réflexion, leur pratique, ont développé une capacité à participer au jeu de la séduction avec une véritable chance de succès. Beaucoup de femmes sont dans cette catégorie.

D'autres ont appris, à force d'efforts énormes, à attirer, à séduire. En général on leur garde le terme de PickUp Artist, même si le terme se définit par les résultats et englobe théoriquement les Naturels. On pourrait parler d'Artificiels, je proposerais le terme d'Initié.

Ils venaient d'une autre catégorie en général, même si quelques Naturels ont comme moi découvert qu'ils pouvaient perfectionner leur pouvoir de séduction en utilisant des modèles de séduction reproductibles.

Dans tout les cas, le Player a tout simplement accepté de jouer le jeu.

Avec plus ou moins de succès en fonction de son niveau, un player est au moins sur la bonne voie.

Qu'est-ce qu'un player ?

Comme je l'indiquais dans notre Lexique, un Player est au départ un participant au jeu de la séduction.

Donc, femme ou homme... toute personne qui est célibataire participe théoriquement à ce jeu géant, si surprenant et si particulier. Certain(e)s ne sont pas célibataires.

Le terme est très connoté Outre-Atlantique car il y a l'idée de "jouer" avec l'autre, version négative.

Jouer AVEC l'autre est une très bonne idée, contrairement au fait de jouer CONTRE.

On en vient à mon sens à une des clés du Game : le plaisir et l'amusement.

Lorsque ce plaisir et cet amusement sont mutuels, la séduction devient non seulement BIEN PLUS PROBABLE, elle devient aussi un jeu bien plus AGREABLE pour tous les participants.

Et jouer cela implique :

  1. d'accepter les règles
  2. de les comprendre
  3. de prendre la responsabilité de ses actes
  4. de maximiser ses chances si l'on veut être satisfait du résultat.

Et il se trouve que ces 4 nécessités ont de fortes implications en matière d'éthique.

Les règles

Neil Straus disait dans "The Game" : "Don't hate the player, hate the game" (Ne hais pas le player, hais le jeu).

Ce jeu est biaisé, follement trippant, et profondément lié à notre nature d'être humain, parce que comme le relevait très justement Mystery, "le but de toute vie est de survivre et de se répliquer".

Pour tirer son épingle du jeu un player doit accepter les règles, et notamment celles-ci :

  • nous avons tous un Ego, et le Game nous remet en cause dans tout ce que nous sommes. Ce n'est pas du tout insurmontable, vu que l'on peut évoluer et devenir un meilleur soi (en se sentant bien mieux au passage, et sans renoncer à son identité). Mais si on ne l'accepte pas, on n'évolue pas et on ne peut pas "gagner".
  • des mécanismes instinctifs régissent le fait qu'on est attiré(e) ou pas. Ces mécanismes sont obsolètes, datent du temps des cavernes, et on n'est pas attiré par les caractéristiques qu'on voudrait. Difficile à accepter, et cela a des implications profondes sur notre vie sentimentale.
  • tout le monde joue ce jeu, même si certains s'en défendent. C'est une pulsion, elle est toujours là, et nous avons tous un agenda de réplication même si nous n'en sommes pas conscients. ("Je suis venue pour danser !"... bien sûr, d'où le maquillage et la mini jupe).
  • lors qu'on joue, on interagit avec des personnes réelles, qui peuvent souffrir de nos actions.
  • nous jouons en tant que personne, ce qui veut dire qu'il y a des risques. Ce n'est plus aussi dangereux qu'au temps des cavernes, on a infiniment plus de chances de mourir en se faisant renverser par une voiture qu'en draguant 24h sur 24. Mais cela veut dire par exemple qu'on peut souffrir, qu'on peut ne pas gagner du premier coup, que l'on va devoir s'investir ou accepter de rester le jouet du destin. Cela veut dire aussi que si nous jouons faussement, nous risquons le salaire de la médiocrité (voir la partie correspondante).

Le mythe des séducteurs malfaisants

Beaucoup de personnes, en particulier dans l'hexagone, ont un a priori négatif sur le séducteur ou la séductrice.

Les personnes qui ont cet a priori tombent systématiquement dans un ou plusieurs des cas suivants :

  • soit la généralisation hâtive d'une expérience passée malheureuse vécue, constatée ou fantasmée (dont malheureusement notre culture abonde, tant en matière de lecture, que de films) : ils ont associé le séducteur à quelque chose de malfaisant et en tirent une conclusion erronée
  • soit du refus de prendre la responsabilité de leur vie sentimentale, se rabattant sur le première excuse à portée : si je dis que c'est mauvais, alors cette option ne sera plus disponible, je ne serai plus obligé(e) de regarder la réalité en face
  • soit de projection : on attend des autres ce que l'on attendrait de soi-même, or si je séduisais volontairement ce ne serait pas rendre service à l'autre, donc pour les autres c'est pareil bouh eux ils sont méchants parce qu'ils le font
  • soit de la peur xénophobe de l'herbivore décérébré et flemmard: je connais pas, ce que je ne connais pas me fait peur, donc je vais réagir négativement plutôt que de checher à comprendre
  • soit de la peur d'être influencé : mauvaise nouvelle, toute forme de communication influence. Contrairement à pas mal d'autres influences qui abondent dans votre vie (comme la publicité), le séducteur ne vise rien de particulier qui au bilan serait à vos dépens, et intrinsèquement ne vise à la base qu'un objectif qui pour vous se résumera à une activité sexuelle, donc à quelque chose plaisant à la base. Le véritable problème est que vous redoutez d'être influençable, ou de ne pas savoir donner envie à l'autre de partager vos projets au-delà d'une activité sexuelle, ce qui est 100% indépendant. S'en prendre au véritable problème serait plus approprié. Maintenant en attendant ce n'est peut-être pas plus mal de ne pas faire subir ce genre d'injustice et de présence désagréable aux autres.

Bref, ce mythe est très largement surfait.

Un séducteur ou une séductrice a intérêt à apprendre gérer les attentes de l'autre partie et prendre garde à l'impact de ses actes. Il y a des gens en face, qui la plupart du temps ne savent pas se gérer (sic), et il est important de prendre en charge cet enjeu.

Bonne nouvelle, le "comment faire" pour gérer les attentes de l'autre fait partie du corpus de connaissance de la discipline de la Séduction aujourd'hui...

Le pouvoir et la responsabilité du Player

Comme on a coutume de le dire chez NTD, le séducteur a le luxe de l'éthique, parce qu'il a le choix.

L'art de la séduction tel qu'il est aujourd'hui permet de faire des choses qui sont proprement hallucinantes.

Emballer en quelques minutes, sauver votre couple ou reconquérir votre ex, conquérir un top modèle archi courtisé, rentrer avec deux femmes, rendre quelqu'un amoureux...

Mais aussi briser des couples, créer de la dépendance affective, rendre l'autre malheureux...

Un outil n'est pas bon ou mauvais en soi, c'est l'usage qu'on en fait. La même arme peut être tournée vers le dictateur sanguinaire ou vers un innocent.

Avoir le pouvoir de séduire n'est pas sans conséquences.

Lorsque je coache un dirigeant ou un manager à la prise de décision, une des premières choses que nous voyons est qu'un choix se fait toujours entre plusieurs options, et que chaque option a des impacts sur les différentes personnes concernées.

Comprendre la situation, anticiper les risques et les impacts est ce qui nous permet de prendre notre décision.

Il y a du pour et du contre dans chaque choix possible, à vous de l'évaluer.

Si par exemple vous rencontrez une personne qui vous plaît et que cette personne a déjà quelqu'un... que feriez-vous ?

C'est difficile de ne répondre qu'avec cette information. Il y a plusieurs paramètres qu'il va falloir approfondir :

  • est-ce que le couple est solide ?
  • est-ce que la personne est heureuse dans cette relation ?
  • est-ce que je lui apporterai plus, est-ce que je lui rendrai service si je la séduis ?
  • est-ce que suis vraiment fiable dans le fait de lui assurer cette valeur supérieure par la suite et ne pas me lasser au bout d'une semaine, notamment parce que cette personne pourrait bien ne pas être aussi géniale que je le voudrais ?

A partir du moment où vous avez la capacité de séduire, vous aurez le choix de le faire ou pas.

La responsabilité de choisir si la personne vous convient ou pas, et de savoir si vous lui convenez ou pas.

Alors me direz-vous... quand et comment gérer tout cela en pratique ?

L'Ethique en pratique

Relation sérieuse ou pas sérieuse ?

Déjà avant toute chose, que voulez vous vraiment ?

En règle générale, je vous recommande de rester ouvert(e).

Il m'est arrivé de rester trois ans avec une personne en partant sur une relation pas sérieuse... Et il m'est arrivé de croiser Maika alors que je m'éclatais dans ma folle période de PUA et de me mettre dans une relation sérieuse parce qu'elle m'en a donné envie.

Vous pouvez trouver une super relation courte ou longue même si à cette période de votre vie vous souhaiteriez le contraire. Si l'autre vous en donne envie, où est le problème ? Ne ratez pas une opportunité de vivre quelque chose de génial.

Certain(e)s veulent tomber amoureux rapidement.

C'est un cas que nous avons régulièrement en coaching couple/relation.... On n'aime réellement de manière durable et profonde qu'au bout de 9 à 12 mois, qu'on soit homme ou femme. Il est très difficile d'évaluer la réelle viabilité d'une relation avant plusieurs mois EN PRATIQUE.

Le style "je me marie au bout d'une semaine" c'est bien chou, mais c'est quasi systématiquement la catastrophe.

Comprenez bien que si ça doit durer, ça durera. En y plaçant tous vos espoirs dès le départ, vous risquez juste d'empirer les choses et de souffrir atrocement.

Si vous agissez par pulsion plutôt qu'avec plaisir et réflexion, vous êtes en train de vous tirer dans le pied, et dans ce cas, c'est même sur votre coeur que vous pointez le fusil.

Alors le mieux c'est "on commence et on voit comment ça se passe".

Personne ne sera déçu, et au mieux vous aurez une bonne surprise si cela doit durer.

Il ou elle est pris(e) ?

Comme je vous le disais il y a quelques paragraphes, c'est dans une évaluation en profondeur de la situation que vous trouverez la réponse.

  • Qu'est-ce que j'y gagnerai ?
  • Un peu de plaisir Egoiste ?
  • La possibilité d'une relation brève où je me sentirai bien ?
  • L'envie d'une relation longue avec un peu de chance ou parce que j'en ai envie aujourd'hui ?
  • Qu'est-ce que je lui apporterai ? Est-ce que je le tiendrai vraiment ?
  • Qu'est-ce que cela aura comme conséquence sur les autres ?

Prenez conscience de ce que vous risquez de détruire... il peut y avoir beaucoup de retombées sur sa vie et celle de ses proches, notamment ses enfants.

Les femmes sont par nature beaucoup plus enclines à l'infidélité, mais ce n'est pas une excuse pour en abuser.

Je pense que la limite se situe dans le fait que si de toute façon elle ira voir ailleurs, autant que ce soit avec vous si elle vous plaît.

Gérez vos attentes et celles de l'autre

Au plus tard au moment où se crée une identité de couple/relation (en gros le Kiss Close, le C2 en Mystery Method), veillez à ce qu'elle sache effectivement ce que vous voulez, et que vous sachiez ce qu'elle elle attend.

Et ne venez pas vous raconter que vous pensiez qu'elle avait compris que vous ne cherchiez rien de sérieux, ou qu'elle semblait d'accord... C'est à vous de vous assurer que vous n'allez pas faire de dégâts :

  • Soyez explicite, même si cela consiste à vous moquer de la maison en banlieue avec quatre enfants et un labrador
  • Vérifiez si elle ne fait pas semblant d'adhérer pour vous avoir parce qu'elle est très attirée alors qu'elle risque de se brûler les ailes
  • Ne prenez pas d'engagement que vous ne sauriez pas tenir (même celui de la rappeler).

L'expérience a prouvé qu'on pouvait enchaîner les ONS en déclarant ne rien chercher de sérieux même avec des femmes cherchant en fait des relations longues : si vous êtes assez attirant et que vous gérez bien ses émotions (pour éviter qu'elle souffre), tout le monde y gagnera et personne ne regrettera rien. Je vous tiens le pari atelier Tombeur, satisfait ou remboursé.

Faites le clair en vous sur ce que vous cherchez.

Si vous vous mettez dans une relation avec une femme, ne le faites pas parce que cela flatte votre Ego, votre besoin d'affection, votre misère sexuelle ou parce que vous n'avez pas la moindre foutue idée de ce que ce la implique.

Passez régulièrement en revue les sentiments de la demoiselle envers vous, activement (pas forcément ostensiblement), histoire de vérifier si elle ne court pas le risque de souffrir.

Vos trois plus grands ennemis sont le besoin (needy), l'Ego qui vous trouvera des excuses, et la faiblesse (ne pas rompre de peur de blesser l'autre, ou d'avoir la paresse de vérifier ses sentiments).

Vous pourriez croiser demain une personne qui se laissera mourrir parce que vous aurez manqué de quatre secondes de courage. Demandez-vous si c'est prix que vous êtes prêt à payer.

Respectez la puissance que vous déployez

Oui, certaines techniques sont extrêmement puissantes.

Il est possible de détourner "du droit chemin" une jeune fille sage qui va tous les dimanches à la messe, il est possible de tomber une célébrité ou un top modèle en quelques dizaines de minutes, il est possible de conclure avec une femme alors que son mari est dans la pièce voisine, il est possible de conclure en dix minutes avec les techniques avancées basées sur la PNL, il est possible de réécrire l'identité sexuelle d'une personne pour en faire un(e) gay/lesbienne/hétérosexuel(le) ou une nymphomane, il est possible de rendre quelqu'un dépendant en quelques jours. Et je ne parle que des techniques dont les grands maîtres de la séduction n'ont pas jugé bon d'étouffer l'existence.

Vous avez, ou vous pourrez un jour avoir ces pouvoirs.

Mais pour quelle cause les utiliseriez-vous ?

A quel usage utiliserez-vous votre capacité à séduire en général?

J'espère que lorsque vous utiliserez vos capacités de séduction, ce sera pour le bien de l'autre aussi, pas seulement pour contenter des "fake players" en manque de sensations.

Comprenez les outils que vous utilisez et l'impact qu'ils auront sur les autres.

Mon père, qui fut en son temps un sacré Naturel, m'a dit un jour que le véritable pouvoir est celui que l'on n'avait pas à utiliser. Comme dit DeAngelo, gardez votre pouvoir pour vous même.

Evitez de vous vanter, gardez un profil bas - même si les gens perçoivent très peu de vos capacités, c'est bien suffisant pour déclencher des jalousies dangereuses voire des obsessions à vous détruire.

N'agissez pas pour obtenir la validation des autres.

Lorsque j'ai rejoint la communauté française, mon niveau pratique est très vite devenu légendaire, et je me suis retrouvé avec toutes les semaines deux, trois, jusqu'à onze personnes qui voulaient une "démonstration sur le terrain". Jusqu'à un Player on ne peut plus en vue à l'époque qui m'a vu et entendu décliner un threesome avec deux hotesses de l'air à 2m de lui pour le raccompagner ainsi que nos wings, et qui m'a sorti le lendemain que je n'abordais pas assez. J'ai compris alors que quoi que je fasse, il y aurait toujours un couillon pour me demander une démonstration ou à qui je ne conviendrais pas. J'ai arrêté ma carrière de curiosité ce jour-là. Chercher la validation des autres est une quête sans fin, sans gain, et qui n'est même pas gratifiante.

C'est pour vous que vous Sargez.

Même si à une époque je me suis clairement amusé à tenter les défis de séduction impossibles comme de sortir avec une fille d'un forum de séduction ou de boucler un Grand Chelem, c'était pour moi, par amour du Game et du challenge, pas pour épater le monde de la séduction.

Alors même si la fille qui vous plaît ne plaît pas à vos Wings, agissez en accord avec vous même, pas pour épater la galerie.

Si vous faites un FR, faites le pour obtenir des corrections et des conseils, pour illustrer des points techniques, partager du matériel ou des moments de LFG, mais pas pour faire votre pub auprès d'une bande de Fake Players (les autres s'en tapent, revenez à la réalité).

Alors quand vous agissez, le faites-vous pour vous et pour l'autre, ou pour le dire à vos pseudo copains sur verselericard.com ?

Pensez également que l'autre peut accepter le principe d'une relation polygame ou brève parce que n'ayant pas le choix mais avoir des sentiments et des attentes différents. Et là oui, il va falloir l'anticiper ! C'est possible d'éviter des catastrophes sentimentales avec très peu d'efforts, alors apprenez à gérer les attentes de l'autre, au-delà de ce qu'il prétend.

N'utilisez pas un Matériel d'une manière non opportune, ce serait irresponsable. Alors commencez par savoir de quoi il retourne et par bien comprendre le fonctionnement de la Séduction, pour savoir quoi faire et quoi dire. Vous aimeriez que des policiers tirent au hasard sur des gens sans savoir si ce sont des criminels menaçants ?

Soyez Authentique

Comprenez également que si vous utilisez des artifices pour séduire en mentant, vous empirerez votre situation.

Vous entérinerez dans vos croyances que vous avez besoin de ces artifices pour conclure. Et votre inconscient vous trahira et vous plantera. Ce que la gent féminine percevra - la Congruence est une des trois clés de la Séduction.

Et vous resterez définitivement déséquilibré sans pouvoir développer votre Self Estime et votre véritable capacité de séduction.

Cela explique que malgré la légende, les manipulateurs/menteurs ont des succès plus que limités en matière de séduction (de fait à des cibles faciles). Respectez-vous et soyez en harmonie avec vous-même.

Construisez

Quand vous interagissez avec les autres, veillez à les laisser autant que possible mieux que vous ne les avez trouvés.

Tout comme pour les artifices, si vous éprouvez le besoin de détruire pour espérer régner, vous resterez indéfiniment déséqulibré et avec une faible estime de vous même et donc des résultats de miséreux.

Alors posez-vous cette question en regardant vos actes en face : est-ce que vous aimeriez qu'on ous fasse ce que vous autorisez à faire aux autres?

Qu'il s'agisse de mentir, de tromper, d'imposer une présence gonflante, de diffamer, de dissimuler... posez-vous la question et regardez-vous en face :

Est-ce que vous aimeriez qu'on vous fasse ce que vous autorisez à faire aux autres?

On peut mentir à mille personnes une fois, avec au passage un taux de succès moindre qu'en disant la vérité, mais jamais à notre Inconscient.

Pensez aux couples en face.

On raconte que les hommes sont ceux qui manquent le plus d'éthique, mais ce sont les femmes les plus infidèles en pratique.

Il y a quelques semaines, nous sortions avec Maika et quelques membres du forum NTD. Nadia était venue faire la quête au profit d'une organisation caritative, et quelques réflexes cablés en matière d'attraction m'ont fait la détourner de sa noble quête. Elle était partie pour nous accompagner en boîte, et au bout d'un moment a fini par poser la question de savoir si j'étais pris. En entendant que oui, elle est devenue livide, s'est excusée et a disparu en quatre secondes. Plus tard ce même soir dans la fameuse boîte, j'ai wingué Nostradamus en occupant Lara, copine de sa cible. Quelques lignes de BT câblées plus loin, Lara avait sa jambe passée par dessus mon épaule en tentant de me convaincre de sa subite vocation de stripteaseuse. En fait ce que j'ignorais, Lara avait discuté avec Maika quelques minutes plus tôt et savait que j'étais pris. Ce qui était intéressant (hormis le quart d'heure Hiroshima qu'a pu lui faire passer Maika), c'était que contrairement à Nadia, Lara avait sciemment cherché à me détourner.

Là où la plupart des hommes s'arrêtent en découvrant une demoiselle qui n'est pas libre, trop de femmes persistent et cherchent à allumer à tout va même des hommes déjà pris.

Dans quel but au fond ? Satisfaire une pulsion égoïste de validation ou de besoin sexuel, en négligeant de prendre en charge les conséquences.

Outre votre "cible", pensez aussi aux tierces personnes concernées par vos actes.

Si la personne qui vous intéresse trompe de toute façon son conjoint, autant que ce soit avec vous si cette personne vous plaît. Ok.

C'est à cette personne de prendre sa responsabilité. Et vous, ne pouvez-vous pas user de votre pouvoir de séduction pour que cette personne prenne soin de son conjoint et mettre les choses au clair avant de faire quoi que ce soit ?

Pensez à ce que vous pouvez détruire, et aussi à ce que vous pouvez sauver ou améliorer.

Respectez les femmes / les hommes

Je suis toujours atterré de voir le nombre de blaireaux profonds qui lors de rencontres ne parlent pas à Maika ou à d'autres collaboratrices de NTD, ou qui ne leur répondent pas sur les forums. Je suis également abasourdi de voir à quel degré de mysoginie certains abrutis peuvent aller, dans l'indifférence la plus totale des modérateurs des forums de séduction.

Je me réjouis que ces types sont des personnes que les femmes et les personnes agréables ne veulent pas avoir dans leur vie.

Mais vous-même, où en êtes vous dans l'image que vous avez des femmes ?

Respectez la personne en face de vous, et demandez-vous souvent ce qu'elle peut ressentir.

Respectez les femmes, parce que quoi que vous ayiez pu vouloir leur reprocher, c'est de votre responsabilité, et en plus c'est à vous de le changer.

Les grands séducteurs n'ont jamais détesté les femmes.

Un certain nombre d'imbéciles profonds n'avaient pas saisi l'ironie dans certains de mes FRs et croyaient vraiment que j'étais un être malfaisant, vivant au premier degré une revanche symbolique. Non.

Les Negs ne sont pas des insultes. Non.

Ne pas lui donner plus qu'elle mérite ne veut pas dire la faire pleurer. Non.

Acceptez les rateaux, les rejets. Et tant qu'à faire cherchez en la cause, la plupart du temps c'est de vous qu'ils proviennent et vous pourriez les éviter la fois suivante.

Si elle ou lui ne vous veut pas, c'est VOTRE faute, c'est de VOTRE responsabilité de lui donner envie. La question c'est comment faire, pas quoi lui reprocher pour camoufler votre responsabilité.

La gent féminine n'est pas exempte de torts non plus.

Que dire des chercheuses d'or qui ne s'intéressent qu'à votre portefeuille, des collectionneuses de verres ?

Et que dire de ces conversations où l'on entend les membres du sexe opposé être coupables de tous les maux ? Un peu facile, non ? Ou encore de cette proverbiale tendance à ne pas prendre de responsabilités non plus dans les ruptures, préférant ne pas rompre et attendre d'avoir le suivant par exemple.

Homme ou femme, un peu d'éthique vis à vis des attentes et des ruptures vous avancerait pas mal à avoir plus confiance en vous et à bien vous sentir (puisqu'agir avec courage monte la Self Estime).

Respectez VOUS

Apprenez, sortez de chez vous pratiquer, puis réfléchissez. Et recommencez. Ce qui vous apportera le plus c'est de comprendre et d'appliquer, et d'en tirer les leçons. La théorie seule, la pratique seule ou l'absence d'analyse/correction sont le plus sur moyen de rester là où vous êtes, voire de régresser.

Ne vous laissez pas végéter.

Comprenez quels sont vos défauts, quelle sont les brêches dans votre personnalité et dans vos compétences de séduction, et donnez-vous une démarche construite et suivie pour vous en débarrasser.

Ne refusez pas qu'il y a des techniques qui fonctionnent et que l'on peut les utiliser tout en respectant la personne en face. Ce serait vous complaire dans votre situation actuelle. Découvrez, vous pourrez toujours ne pas les utiliser.

N'abandonnez pas parce que vous n'avez pas de résultat.

C'est facile après quelques temps de se dire "ça marche pas". Non, c'est vous qui appliquez mal. D'autres réussissent, et vous n'avez pas plus d'Excuse Secrète que Sean ou n'importe qui : lui fait un mètre de haut, est dans un fauteuil roulant à vie, et il conclut allègrement à la pelle. Et s'il n'a pas d'excuse, vous non plus.

La MM ou les Negs ça fonctionne, contrairement à ce que certains de mes collègues ont été raconter à des journalistes. C'est juste que eux n'ont pas compris comment faire et ont abandonné (pour peu qu'ils aient essayé).

Remettez votre démarche en cause, et rappelez-vous que vous méritez une vie sentimentale et sexuelle épanouie. Rappelez-vous également que c'est possible de s'y éclater (venez faire un tour dans mes FRs ou dans nos Programmes ).

Evitez de vous écouter, spécialement si vous cherchez des excuses, si vous réagissez par pulsion, ou si vous avez échoué. Cherchez plutôt quoi faire pour éviter le problème la fois d'après.

Mesdemoiselles et Mesdames, si vous avez tendance à tomber sur le même type de connard / manipulateur narcissique, acceptez-le, et faites en sorte de ne pas vous raconter ce que vous avez envie d'entendre.

Lorsque vos ami(e)s vous disent quelque chose que vous n'avez pas envie d'entendre, dites vous que plus vous le rejetez, plus c'est dans votre intérêt de le prendre en compte.

Ayez votre propre avis.

Assumez votre choix de cible : allez l'aborder si elle vous plaît quoi qu'en pensent les autres.

Assumez de vous intéresser à la séduction. La pratique a démontré que vous y gagnerez des points et de l'intérêt féminin (Valeur potentielle).

Demandez le respect. N'acceptez pas de la gent féminine des comportements que vous n'accepteriez pas de la part des hommes ou des femmes qui ne vous intéressent pas. Cela inclut en particulier le respect de votre agenda et celui de votre portefeuille.

De même n'allez pas vouer votre vie à une croisade personnelle contre telle personne sans même savoir de quoi il retourne même s'il a trois personnes qui ont entendu la même rumeur (ce serait aussi du narcissisme et une manière de fuir votre réalité). Il y a de fortes chances que la personne en question n'en ait cure, et que vous vous trompiez de cible. Comme le disait Talleyrand, "les sentiers de la haine ne mènent nulle part".

Méfiez-vous du mythe du héros. Autant prendre un modèle est une bonne chose, mais modélisez les bons aspects et ne fantasmez pas le reste. Et vivez VOTRE vie de séducteur.

Et de grâce, ne vous formez pas une "persona" sur le net pour obtenir l'admiration de surfeurs.

Vous tomberiez dans le piège de la stagnation imposée par l'Ego qui dirigerait votre vie.

Ne vous arrêtez pas à votre première conquête.
Respectez également votre quête d'une vie meilleure.
Ne vous arrêtez pas avant d'avoir atteint vos objectifs ET trouvé la bonne personne.
J'ai vu tant de pratiquants vouloir s'arrêter dès qu'ils recevaient un peu d'affection ou un retour d'image plaisant. Pour s'écrouler quelques jours à quelques mois après.
Mon très sage padawan (apprenti pour ceux qui n'ont pas suivi) disait qu'il était criminel d'inciter un homme à se caser avant d'avoir fréquenté une cinquantaine de femmes. J'ai tendance à recommander aux femmes également. Vous ne comprendrez sans doute pas tous les "pourquoi" avant de l'avoir fait, mais si vous avez déjà quelques relations derrière vous, réfléchissez à la sérénité et à la qualité vers laquelle vous tendez déjà, et ce n'est qu'une partie de ce que vous y gagneriez.

Respectez vos ailiers

Un code de déontologie existe entre pratiquants "Conscients" de l'art de la séduction.

Les Règles de Winging sont très strictes, et comme toute codification de règles de comportement, vise à faciliter un fonctionnement harmonieux.

Ne pas voler la "cible" de son ailier, ne pas intervenir dans une interaction où l'on n'a pas été invité, etc. Ca tombe sous le sens pourtant ? Etes-vous certain de les respecter ?

Respecter ces règles, c'est vous favoriser vous même. De même que de ne sortir qu'avec des personnes respectant ces règles.

J'ai été très troublé samedi soir d'apprendre qu'un des membres du PPC avait retrouvé sa petite amie en-dehors du meeting parce qu'il redoutait que d'éventuels blaireaux ne la blessent, parce qu'elle pourrait ne pas leur plaire ou par jalousie, etc.
Il avait à mon sens tort de le redouter, les pauvres types identifiés comme tels ne font plus partie du PPC et sont bannis de NTD, mais je comprends que des expériences passées dans d'autres groupes liés à la communauté de la séduction française aient pu le rendre méfiant. Je suis affligé de voir à quel point la mentalité négative qui affecte la communauté française en est venue à faire régner une sorte de terrorrisme intellectuel. Est-ce le genre de mentalité dans laquelle vous voulez évoluer ?
Assurez-vous de n'avoir aucune complaisance pour cette aberration.

Respectez les autres

Les concurrents, les amis et les copines de votre cible sont des personnes.

Même les grosses et les moches.

Si vous ne les respectez pas c'est à VOUS que vous nuisez.

Reprenez au besoin votre manuel de savoir-vivre.

Méfiez-vous des imitations

Soyez intègre vis à vis de vos sources de renseignement, personnes, forums ou contenus.

Votre paresse à ce niveau là aurait des conséquences dramatiques. Vous assimileriez et véhiculeriez les pires avatars de la bêtise humaine (recommandations inefficaces, rumeurs infondées, positions ridicules voire dangereuses, mentalité lamentable) et vous limiteriez vos résultats et ceux de ceux qui vous écouteraient.

Evaluer ses sources rigoureusement est malheureusement crucial dans le monde de la séduction française, qui n'est guère reluisant.

Respectez ceux qui cherchent à vous aider et vous proposent une valeur ajoutée réelle.

Donc quand vous lisez ou écoutez quelqu'un, demandez vous ce que l'on vous apporte réellement en termes de Valeur Ajoutée !

Demandez-vous qui vous dit cela, dans quel but, à quoi cela peut vous servir, et comment vous allez pouvoir l'utiliser.

Méfiez-vous en particulier des manipulations narcissiques ou commerciales : fiez-vous à la constructivité et allez au-delà de l'image pour voir dans quelle mesure elle est recherchée.

Même si ce n'est pas ce que vous aimeriez entendre, ceux qui prêchent le game structurel ou les openers Tirlipinpon ont peut-être des raisons de le faire...

Cherchez s'ils l'expliquent pour des raisons techniques, ou pour se faire mousser et paraître savants (auquel cas ils appartiennent au groupe des Fake Players).

J'ai été reconnu comme le player le plus avancé de la scène Française parce que j'apportais énormément de Valeur Ajoutée, notamment en termes de motivation et parce que mes recommandations et mon Matériel fonctionnaient sur le terrain, ce que des centaines de personnes ont vérifié et confirmé. Et moi-même j'avais sélectionné en fonction d'un critère bien particulier, que je vous recommande aujourd'hui : ne cherchez pas les conseils de ceux qui se la racontent, cherchez les conseils de ceux qui sont orientés résultats.

Outre une difficulté culturelle, le retard anthologique du développement de la communauté Française (en terme de nombre et de niveau) vient pour beaucoup du fait que les Fake Players ont pourri l'ambiance sur les forums et érigé les trolls anti machin comme une nouvelle religion.

Au point que plus personne n'osait intervenir et que les personnes ayant un minimum de Self Estime ont migré vers des environnements plus sains comme celui que nous entretenons sur le forum de NTD. Ou alors les nouveaux venus avec un brin de cerveau quittent immédiatement ce qu'ils qualifient de repaires d'handicapés sociaux atttardés... et pas forcément à tort.

La communauté française de la séduction est extrêmement en retard sur la scène internationale.

Dans la francophonie j'ai recensé 2 véritables mPUA et mois de 20 PUA. Le club parisien que je dirige compte entre 100 et 150 pratiquants à un moment donné. Rien qu'à Londres multipliez ces chifres par 10 (avec 25% de population en moins pourtant).

Nous sommes peut-être sur le terrain le plus difficile du monde pour des raisons culturelles, mais c'est aussi la communauté francophone elle-même qui cause sa propre perte.

Ce retard durera et influencera vos résultats tant que vous vous laisserez influencer, par paresse.

Alors ouvrez les yeux !

Respectez la Valeur Ajoutée qu'on vous apporte, pas les "moi je t'apprends" des véritables "Fake Players" (en particulier les Escrocs).

Bien sur vous pourriez adhérer à ce genre de pratique, et continuer à végéter allègrement en prenant part à des mensonges, des diffamations, et vous taper sur le ventre avec énormément de complaisance.

Juste pour situer leur niveau tous domaines confondus (séduction, mentalité...), une personne normale découvrant le monde de la séduction repart en 6 mois maximum avec une copine (ou alors pousse plus en avant sa démarche de développement personnel, mais nous n'avons que 22 noms recensés et quelques dizaines de client soit moins de 100 personnes qui ont décidé d'aller plus loin que de se caser sur 5 000 dans la communauté française).

Que font ces autres gens depuis des années ? Je vous laisse imaginer. J'aurais quelques anecdotes à vous raconter si l'on se croise un jour.

Vous deviendriez un de ces Fake Players et vous végéteriez allègrement avec eux sur quelques fonds de forum malsains sans espérer vraiment conclure un jour (à part à utiliser des tactiques de Quiche)

A vous de jouer !

J'espère que maintenant vous êtes sensibilisé à l'importance de l'Ethique dans le domaine merveilleux mais pas forcément reluisant de la séduction. Pour bien re situer cette importance, rappelez-vous que vous aurez de bien meilleurs résultats et que vous serez bien plus heureux AVEC cette éthique.

Soyez sans concession au niveau Ethique, apprenez de vos erreurs en la matière, et vous pourrez progresser en tant que personne et connaître le succès en tant que séducteur ou séductrice.

Si vous avez des anecdotes et des enseignements sur le sujet, n'hésitez pas à nous en parler sur le forum NTD.

Dernière mise à jour : ( 11-01-2009 )
< Précédent : Séduire les Femmes les Plus Belles   Suivant : 10 Choses à éviter lorsque vous débutez sur le terrain >