Dans cette section du site :

 
     
     
 

Contact

Tél: +33 9 50 35 71 22

(Appel non surtaxé)

 
     
     
 

Nos Préoccupations

  • La Qualité :
    pour que vous ayez uniquement des conseils valables
  • La Technicité :
    pour que vous puisssiez appliquer en pratique et obtenir des résultats
  • L'Ethique :
    pour obtenir ce que vous désirez tout en enrichissant les personnes que vous croiserez

Découvrez une communauté web différente.

 
     
     
 

Accès Membres

 
     
Comprendre les femmes, de la théorie à la pratique Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail
20-05-2008 Écrit par Phenix

Pour nous les hommes, l'univers féminin n'est pas évident à la base.

Cela amène des incompréhensions et des situations qui pourraient parfois prêter à rire. Et qui trop souvent sont douloureuses pour les femmes ou pour les hommes. Ou pour les deux.

Des univers différents

D'une part, depuis notre naissance nous avons été culturellement mis en porte-à-faux par rapport à l’autre sexe. Prenons quelques exemples :

  • Dès le berceau nous portons des vêtements bleus, quand les filles portent du rose
  • Elles jouent à la corde, quand on joue aux billes. Elles s’identifient à Barbie quand les garçons se prennent pour des supers héros dans les cours de récréation
  • Les mamans parent leurs filles dès leur plus tendre enfance, de petits bijoux (boucles d’oreilles, colliers…) ce qui éloigne déjà les garçons des subtilités de la séduction
  • Elles mettent en scène avec leurs copines des jeux de rôles où elles jouent consciencieusement au papa et à la maman au moment ou nous faisons des courses de vélos pour déterminer un vainqueur

Et ainsi de suite. Il est parfois aisé d'oublier à qel points ces univers de référence sont différents.

Un écart qui se creuse naturellement

Les causes de ce gap ne sont pas uniqument culturelles. Des différences biologiques amènent à des différences psychologiques parfois sidérantes.

Par exemple, les femmes sont naturellement plus attentives aux détails, aux codes sociaux, à leurs émotions, à la subtilité.

Ces caractéristiques issues de la psychologie évolutionnaire.

Comme le soulignait Neil Straus dans son livre "The Game", qui retrace sa découverte du monde de la séduction, quand les garçons jouent à la console, les filles semblent ne rien faire à parler entre elles. Mais en fait elles apprennent.

Ce qui donne un sévère handicap aux représentants de la gent masculine déjà en soi, en particulier quand il s'agit de comprendre l'univers féminin.

En outre, pour une question de tempérament, les hommes ne vont pas tendre naturellement à développer des compétences souverainement importantes comme de comprendre l'autre ou à lire les sub communications, ce qui les éloigne de la possibilité de compenser.

Arrivé à l’âge d’adulte l’écart s’est heureusement réduit entre les deux sexes, mais la plupart des garçons n’ont pas pu saisir toutes les subtilités qui demeuraient dans le monde de perception typiquement féminin, et cela amène souvent dans les dynamiques de relation entre les deux sexes à des décalages, des quiproquos, des sous-entendus, des désirs non satisfaits, etc.

Un fossé invisible à franchir

C'est du notamment au principe de projection, qui voudrait q'on attend de soi-même ce qu'on attendrait de l'autre. Ce qui est évident pour une femme, et ce qui lui paraît la moindre des choses, ne fait souvent même pas partie du mode de pensée de l'homme lorsqu'il cherche.

Soyons clairs : les femmes sont les maîtresses du langage et jouent sur les mots avec une profondeur qui échappent aux mâles.

Tiger lui-même me disait au sujet de cet article :

Il m’arrive encore parfois d’être piégé par les subtilités linguistiques de ma partenaire.

Je me souviens, il y a un an, je partais avec une amie sur les routes de France pour un petit week end de décompression en Bretagne. Je conduisais sous un beau ciel bleu et ma passagère me demande si je souhaite faire une halte à cause de la fatigue au volant. Appréciant ce geste d’attention, je décline la proposition en lui disant que tout va bien. Puis 10 à 15 minutes après, je sens se crisper, elle n’a plus rien dit depuis ma réponse.

Je lui demande la cause, sachant que tout est beau fixe dans cette atmosphère de vacances. Elle ne souhaitait pas me répondre voulant que je comprenne de moi-même la raison de son mutisme. Ce n’est que le soir-même dans notre chambre d’hôte, qu’elle m’en expliqua la raison. Elle avait soif et souhaitait s’arrêter pour se désaltérer tout en profitant du décor bucolique qu’il y avait autour de nous. Et sa manière indirecte de me le faire comprendre était de me demander si je voulais m’arrêter.

Je regrette que tellement d'hommes ne prennent pas le temps d'apprécier toute la subtilité et la délicatesse de l'univers féminin. C'est une richesse et un jeu d'esprit extraordinaires que cette découverte. Et ne pas le faire les condamne, dans le domaine sentimental, à l'échec, au ressentiment, à la médiocrité... et malheureusement à les infliger aux femmes qui croisent leur chemin.

L'art de la subcommunication

En fréquentant la compagnie des femmes et en étant attentif, vous allez acquérir une compréhension bien plus profonde de leur mode de pensée. Souvent des simples mots auront un sens bien plus grand et bien plus particulier qu'il n'y paraît, parce qu'ils sont chargés de nuances délicates.

Par exemple, un des plus grands écueils universels concerne le sens du mot amitié. Il n’a pas la même valeur dans les deux sexes ; croyez-moi chez nos partenaires le mot « ami » a toute une palette de signification selon les circonstances et leurs émotions de l’instant. A vous de savoir décrypter la signification de ce terme selon la situation dans laquelle vous êtes.

La théorie ne vous fera jamais comprendre toute la subtilité des attentes d’une femme. Elles vous disent une chose mais vous devez en comprendre parfois l’inverse ! Pour les hommes, évaluez toujours les différents sens possibles. Pour une femme, les mots sont reliés à PLUSIEURS sens, définis en termes d'émotion et d'introspection. Les possibilités de sens sont son donc infinies.

Sur le plan de la séduction, seule la pratique, c'est-à-dire l’intuivisation du comportement féminin dans votre schéma de fonctionnement conscient, vous permettra de gagner des points.

L'Intuitivisation, c'est le fait qu'une compétence devienne instantanée à force d'être pratiquée. Cela nécessite que vous compreniez les bases de cette compétence, et que vous la pratiquiez suffisamment de fois pour que votre inconscient se l'approprie et qu'elle devienne naturelle pour vous.

Ainsi c'est en comprenant les attentes de la gent féminine, et en étant attentif aux émotions et aux nuances que vous allez progressivement vous familiariser avec le mode de fonctionnement des femmes. Et que de retard à compenser hélas !

Des différences naturelles à gérer

Ne tombez pas dans le piège de l’égalitarisme, il a très vite ses limites dans le monde la séduction. Comprenez les différences qui régissent les hommes et femmes comme des éléments qui vont se compléter pour créer un couple vivant : si vous chercher à gommer tout ce qui est spécifique à vous pour plaire à votre copine, alors vous serez très vite hors jeu.

Attention cependant. La différence fait peur instinctivement si on ne comprend pas l'autre. C'est ainsi qu'on tombe dans des dérives comme le racisme ou le sexisme. Ou comme je l'ai vu trop souvent dans le monde de la séduction et des relations homme-femme, qu'on finit par en vouloir à l'autre de sa propre insuffisance. Acceptez qu'une femme est différente de vous. Respectez-le. Si vous n'avez pas su la comprendre et lui donner envie, c'est de votre fait, de votre responsabilité. Respectez-la, parce que c'est le fondement d'une relation saine à l'autre.

Un autre mode de relation

Si c’est par la connaissance pure que l’on pourrait décoder le langage féminin, les intellectuels seraient tous des tombeurs !

En soirée il m’arrive très souvent d’attirer des demoiselles à l’insu de messieurs parlant pourtant de sujets très sensés et d’une philosophie réellement impressionnante. Pourtant je n’évoque que des sujets légers voire superficiels ! La plupart des hommes n’ont toujours pas compris ce qui fait vibrer le beau sexe.

Cet article n’a même pas pour prétention de dévoiler des secrets parce qu’il n’y en n’a pas vraiment de toutes façons. L’objectif est de vous faire prendre conscience que c’est votre intelligence émotionnelle qu’il faudra développer à son paroxysme en allant sur le terrain ET en cherchant à comprendre. Parce que comme le cite régulièrement Phenix, Enstein a très justement dit que

C'est la théorie qui décide de ce que l'on observe.

Il y a une raison à tout ce que vous voyez. Vous pouvez en être la cause au moins partiellement, c'est en l'acceptant et en réfléchissant que vous allez vous améliorer. Et en sortant de chez vous pour Rencontrer d'autres personnes, en particulier des représentantes de la gent féminine.

Depuis la naissance des civilisations humaines, dans la très longue histoire de la séduction, l’expérience n’a jamais été contestée dans sa suprématie par aucune potion magique que ce soit. Apprenez à connaître les femmes tout simplement.

Il n'y a que dans ces courts instants, où la femme ne pense plus du tout à ce qu'elle dit, qu'on peut-être sûr qu'elle dit vraiment ce qu'elle pense.

Georges Feydeau

Dernière mise à jour : ( 24-09-2008 )
< Précédent : Rudolf Valentino, le séducteur mystérieux   Suivant : Prince charmant ou pas ? >